Site et logo         crées et mis à jour par Laurent Naccache

Vaccination contre la grippe saisonnière

 

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière commencera cette année le 17 octobre 2023 et se poursuivra jusqu’au 31 janvier 2024.

La vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée pour les personnes à risque de grippe grave.
Pour elles, le vaccin est gratuit et reste le moyen le plus efficace pour réduire les complications graves liées à la grippe.

La vaccination est également recommandée pour les professionnels de santé, en contact régulier avec les sujets à risque de grippe grave.
Le vaccin des professionnels de santé libéraux - médecins (généralistes, pédiatres, gynécologues), sages-femmes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pharmaciens titulaires d’officine, pédicures-podologues et chirurgiens-dentistes - est pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.
La vaccination des professionnels de santé salariés doit être organisée par leur employeur.
Ne pas oublier les bienfaits de la vaccination contre la grippe, par exemple cela permet de diminuer les risques de crises cardiaque de façon importante:











 

 

 

 

 

 

 

 

La campagne 2023-2024

 

Cette année encore, le parcours vaccinal pour les personnes majeures est simplifié.
Toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination, qu’elles aient ou non été déjà vaccinées, peuvent retirer leur vaccin à la pharmacie sur présentation de leur bon de prise en charge et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme, infirmier ou pharmacien volontaire.
La prescription préalable du médecin reste nécessaire pour les patients de moins de 18 ans.

Par ailleurs, selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le vaccin tétravalent 2023 du virus de la grippe (inactivé, fragmenté) comprendra les souches suivantes dont 15 microgrammes d'hémagglutinine par souche pour une dose de 0.5ml:

 

  • A/Victoria/4897/2022 (H1N1)pdm09 - souche analogue

  • A/Darwin/9/2021 (H3N2) - souche analogue

  • B/Austria/1359417/2011 - souche analogue

  • B/Phuket/3073/2013 - souche analogue

   
    * : culture sur œufs embryonnés de poules provenant d’élevages sains, en gras, les nouvelles souches (2 / 4)

 

Ce vaccin est conforme aux recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) (dans l'Hémisphère Nord) et à la recommandation de l’Union Européenne pour la saison 2023/2024.

 

 

Pour rappel, voici les souches qui composaient le vaccin 2020:

  •  

    A/Guangdong-Maonan/SWL1536/2019 (H1N1)pdm09 - souche analogue;
  • B/Hong Kong/2671/2019 (H3N2) - souche analogue;
  • B/Washington/02/2019 - souche analogue;
  • B/Phuket/3073/2013 - souche analogue.

 

Pour rappel, voici les souches qui composaient le vaccin 2019:

  • A/Brisbane/02/2018 (H1N1) pdm09 ;
  • A/Kansas/14/2017 (H3N2) ;
  • B/Colorado/06/2017 (lignée Victoria/2/87) ;
  • B/Phuket/3073/2013 (lignée Yamagata/16/88).

 

Plus d'informations, par ici.

 

VACCINS GRIPPE ET COVID ?

 

Dans son avis du 23 août 2021, la HAS avait proposé la co-administration des vaccins contre la grippe et contre la Covid-19. 

A l'heure actuelle, la HAS confirme toujours qu’elle ne comporte aucun danger. Le risque potentiel serait celui d’une diminution de la réponse immunitaire sur l’un ou l’autre des vaccins, mais les résultats récents d’un essai rapportés par le Joint Committee on Vaccination and Immunisation sont rassurants sur ce point.

La HAS rappelle également que cette co-administration est une solution pertinente pour optimiser la couverture vaccinale contre ces deux épidémies.

 

Sur la base de ces éléments, la HAS rappelle que la réalisation concomitante des vaccins contre la grippe et la Covid-19 est possible afin d’éviter tout délai dans l’administration de l’une ou l’autre de ces injections.

 

Concrètement, les deux injections peuvent être pratiquées le même jour, mais sur deux sites de vaccination distincts – un vaccin dans chaque bras.


Pour les personnes qui ne pourraient pas recevoir la dose de rappel contre la Covid-19 (ou d’ailleurs une première ou une seconde dose de ce vaccin) et l’injection antigrippale simultanément, la HAS précise qu’il n’y a pas de délai à respecter entre les deux vaccinations.

 

Cette règle s’applique par ailleurs à toute association entre les vaccins contre la Covid-19 et les autres vaccins du calendrier vaccinal.

 

Pour rappel, la HAS recommande l’administration de la dose de rappel pour les publics concernés après un délai d’au moins 6 mois après avoir complété la vaccination contre la Covid-19.  

 

 

Les conclusions de la HAS sont établies sur la base des connaissances scientifiques actuelles et dans le contexte épidémiologique français. Elles seront donc nécessairement réexaminées à la lumière des nouvelles données à venir.