INFORMATIONS

 

04 - 94 - 67 - 54 - 56

 

04 - 94 - 70 - 69 - 49

 

Rue des moulins 83690 Salernes

 

pharmaciedumoulin83@gmail.com


Site et logo           réalisés par Laurent Naccache

L'épidémie Covid-19 due  à SARS-CoV-2

 

  • Les Coronavirus sont des virus zoonotiques, c'est à dire transmis de l'animal à l'homme. En effet, les animaux constituent un réservoir à Coronavirus et plusieurs d'entre eux, circulant chez eux n'ont pas encore infecté l'homme.
  • Les Coronavirus peuvent être à l'origine de diverses forme de maladie, en passant d'un simple rhume à des pathologies plus graves comme le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère, civette à humain en Chine en 2002) ou le MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient, dromadaire à homme en Arabie Saoudite en 2012).
  • Le nouveau Coronavirus, à l'origine animale encore incertaine (chauve-souris? Pangolin?) mais dont le lieu de propagation initial connu est Wuhan (Chine) en décembre 2019, a été dénommé SARS-CoV-2 et l'épidémie Covid-19.
  • Les signes courants d’infection peuvent être des symptômes bénins respiratoires comme la fièvre, la toux ou un écoulement nasal. Certaines personnes développent un essoufflement et une dyspnée. Dans les cas plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort. A ce jour, (le 28 avril 2020) plus de 205 000 personnes sont décédées des suites d'une infection à SARS-CoV-2 dans le monde. Près de 3 millions de cas sont confirmés dans le monde dont plus de 128 000 en France. Actuellement,on dénombre plus de 23 000 décès dans notre pays, soit quasiment 40 fois plus qu'il y a 1 mois (670 au 23 mars).
  • Les personnes âgées (+65 ans) et les personnes souffrant déjà d'autres maladies chroniques (comme le diabète, les cardiopathies et les maladies respiratoires) sont plus exposées au risque de développer une forme grave et létale de la maladie.
  • Ce virus est susceptible de se transmettre d'un être humain à l'autre, en général suite à un contact étroit avec une personne infectée (au sein d'un foyer, dans un établissement de santé, sur le lieu de travail, dans un moyen de transport international notamment).
  • L’OMS suit en permanence l’épidémiologie de cette flambée pour mieux comprendre où le virus circule et comment la population peut se protéger contre l’infection.
  • Ce virus respiratoire se transmet par contact avec une personne infectée, principalement par le biais de gouttelettes respiratoires, produites lorsque celle-ci tousse, éternue ou par des gouttelettes salivaire ou par des sécrétions nasales. Certaines informations laisseraient entendre que le virus survivrait jusqu'à 6 jours dans les milieux aqueux et quelques heures sur les surfaces inertes sèches. Cependant, les  désinfectants peuvent le tuer, l'empêchant d'infecter ainsi des personnes, si les surfaces de travail par exemple, sont régulièrement nettoyées.
  • La période d'incubation (temps s'écoulant entre l'infection et l'apparition des symptômes cliniques de la maladie) pourrait atteindre 14 jours. On parle d'une moyenne de 11 jours.
  • Concernant la contagion, il est confirmé qu'une personne infectée par SARS-CoV-2 mais n'ayant pas développé les symptômes caractéristiques de la maladie, puisse en contaminer d'autres.

Point de situation de l'épidémie Covid-19 de SARS-CoV-2 en FRANCE (11 mai 2020)

 

Les chiffres clés au 11/05/2020, arrêtés à 14h, mis en ligne en fin de journée, source santepubliquefrance.fr

Les chiffres clés Monde et Europe au 12/05/2020 (source ECDC)

  • Cas dans le monde : 4 178 156 cas confirmés depuis le 31/12/19
  • Décès dans le monde : 286 353 connus depuis le 31/12/19
  • https://news.google.com/covid19/map?hl=fr&gl=FR&ceid=FR%3Afr

Point de situation de l'épidémie Covid-19 de SARS-CoV-2 en FRANCE (24 août 2020)

 

*Nombre de décès mis à jour quotidiennement pour les décès survenant à l’hôpital et chaque mardi pour les décès survenant au sein des Etablissements sociaux et médico-sociaux. ** Nombre de personnes testées positives en RT-PCR SARS-CoV-2 divisé par le nombre de personnes testées, sur les 7 derniers jours consolidés. *** Départements en vigilance modérée ou élevée (modérée : Alpes-Maritimes, Alpes de Haute Provence, Bas-Rhin, Provence Aube, Drôme, Essonne, Gard, Haute-Garonne, Haute-Savoie, Hautes Pyrénées, Hauts-de Seine, Ille-et-Vilaine, Isère, Eure-et-Loir, Indre et Loire, Mayenne, Mayotte, Meurthe et Moselle, Nord, Oise, Pyrénées Atlantique, Réunion, Maine-et-Loire, Martinique, Guadeloupe et Saint Martin, Seine et Marne, Tarn, Tarn-et-Garonne, Val d’Oise, Var, Vaucluse, Yvelines et élevée : Bouches-du-Rhône, Gironde, Guyane, Hérault, Loiret, Paris, Rhône, Sarthe, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne). Pour en savoir plus sur la méthode de classement en niveau de vulnérabilité : à partir de l’ensemble des indicateurs produits et des signalements reçus, incluant les investigations de clusters, Santé publique France réalise une analyse contextualisée quotidienne des risques, département par département. L’indicateur du niveau de vulnérabilité qui en découle traduit à la fois la circulation virale et l’impact sur la santé de la population du département. Il est évalué par les cellules régionales de Santé publique France et discuté chaque jour avec les Agences régionales de santé.

Les chiffres clés au 24/08/2020, arrêtés à 14h, mis en ligne en fin de journée, source santepubliquefrance.fr

Les chiffres clés Monde et Europe au 25/08/2020 (source ECDC)

  • Cas dans le monde : 23 655 518 cas confirmés depuis le 31/12/19
  • Décès dans le monde : 813 022 connus depuis le 31/12/19

COVID-19 : Taux d’incidence pour 100 000 habitants par département sur les 7 derniers jours consolidés (15 au 21 août)

COVID-19 : Taux d’incidence pour 100 000 habitants par département sur les 7 derniers jours consolidés

Ce taux représente le nombre de nouveaux cas de COVID-19 diagnostiqués par une PCR SARS-CoV-2 survenus sur les 7 derniers jours dont les données sont consolidées (J-9 à J-3), rapportés au nombre d’habitants de chaque département.

Recommandations de l'OMS pour prévenir l'infection à SARS-CoV-2

 

  • Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement – jeter le mouchoir immédiatement après et se laver les mains.
  • Utiliser un masque chirurgical ou non sanitaire (tissu norme AFNOR) si vous sortez de chez vous et allez dans des lieux publics.
  • Se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l'eau et savon.
  • Éviter les contacts proches -maintenir une distance d'au moins 1 mètre avec les autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre.
  • Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche (du fait de la survie de quelques heures du virus sur les surfaces, vous risquez d'être en contact avec et de vous contaminer sans faire attention).
  • En cas de fièvre, de toux et de dyspnée (essoufflement, difficulté respiratoire), de fatigue intense, de perte du goût ou de l'odorat, si vous êtes une personne à risque multifactoriel (+60 ans, diabétique, pathologie cardiovasculaire et ou respiratoire), consulter un médecin sans tarder.

Pour toute personne ayant été en contact avec une personne infectée


- Surveillez votre température 2 fois par jour
- Portez un masque chirurgical en présence de votre entourage et en dehors du domicile
- limitez les sorties et évitez la fréquentation de lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, établissements d’hébergement pour personnes âgées…)
- Lavez-vous les mains régulièrement

- En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer, fatigue intense, perte de l'odorat ou du goût :
- Contactez rapidement votre médecin

- RESPECTEZ LE CONFINEMENT et ou les MESURES DE DISTANCIATIONS SOCIALES !!!